2 Halakhot par jour

Réciter tous les paragraphes du Chémâ ou un seul suffirais.

Réciter tous les paragraphes du Chémâ ou un seul suffirais.

1

D’après la loi strict le premier paragraphe du Chémâ suffit pour nous acquitter de la Mitsva, à condition, d’avoir prié Arvit, après avant la tombée de la nuit.

Références: Guémara Bérakhot page 4b, Rabbi Moché Bar Maimon dans le Rambam début du chapitre 7 des Halakhot Téphila, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 236 saif 1, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura volume 12 Siman 239 saif katan 2  page 241,

Toutefois, si l’on a prié Arvit, avant la tombée de la nuit, on ne s’est donc pas encore rendu quitte du devoir du Chémâ « en te couchant » , c’est-à-dire la nuit, dans ce cas, on devra réciter le Chémâ entièrement, à savoir ses trois paragraphes.

Références:Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura volume 12 Siman 239 saif katan 2  page 241,

2

De nombreux décisionnaires tant selon le Pchat que selon la Kabbalah, sont d’avis qu’en toute circonstance, il conviendra de lire l’intégralité du Chémâ, même si on a  lu le Chémâ après la nuit.

Références: Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 236 saif 1, Rabbi Yaakov Sofer z.t.l. dans le Kaf Hahaïm siman 239 Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura volume 12 Siman 239 saif katan 2  page 241, Rabbi Yossef Haim z.t.l. dans le Ben Ich Hai 1ère année Parachat Pékoudé.

 

Aphorisme de nos sages

On doit veiller à ne pas dormir juste après le repas, mais seulement après un intervalle de trois ou quatre heures car cela est nuisible au corps et à l’âme.

Rabbi Yossef Karo z.t.l.

 

Aphorisme de nos sages

Le sommeil de nuit est profitable aussi d’un point de vue spirituel, puisqu’il a un grand impact sur le plan mystique.

Rabbi Yossef Haim z.t.l. Ben Ich Hai 1ère année Parachat Pékoudé, Rabbi Yaakov Sofer z.t.l. dans le Kaf Hahaïm siman 239 saif Katan 1

Les plus lus

To Top